•  2014-2015

     

      Les métiers d'autrefois sont les métiers de nos ancêtres... Beaucoup ont disparu, d'autres ont changé, certains sont perpétués par quelques rares passionnés. Ils étaient leur raison de vivre, leur vie; ils sont nos racines...
     
    Voici une liste de sites sur lesquels vous pourrez trouver plein d'informations utiles.
     
     - Les métiers de nos ancêtres (métiers anciens, disparus ou raréfiés)
     
     
    Musées divers
     
     
    Musée du Pays de Retz (vieux métiers d'antan représentés par des scènes de vie)
     
    - Ecomusée rural du Pays Nantais (Site de la Paquelais : vieille ferme de bourg, village des vieux métiers, exposition de matériel agricole, usuel et des artisans de l'époque de la traction animale et où l'outil n'avait pas quitté la main de l'homme. Site du Moulin Neuf : 3 siècles d'histoire de la meunerie, visite de la minoterie et du moulin remis en état de fonctionnement. Farine.

    Ecomusée des vieux métiers de Lizio (ici, c'est l’univers  des boutiques d’autrefois, d’Intérieurs bretons, d’ateliers d’artisans, d’une salle de classe 1900, d’un garage des années 50)... 
     
    Le sabotier
    Le sabotier
     
    Le four à pain
    Le boulanger
     
    Des infos, des photos: ici !
     
     
     
    Musée de Blain (reconstitutions de boutiques 1900 et anciens métiers)
     
     
     
     
     
     
     
    Pin It

    2 commentaires
  • 2012-2013

     

    Aujourd'hui, les CP sont allés à la rencontre des boulangers de l'Amicale laïque qui leur ont expliqué comment faire le pain...

      

    Les enfants ont pu apercevoir la pâte à pain, dans la maie,  en cours de boulange.

    La boulange

    Mais, au fait, la pâte, on la fait comment ?

    Avec de la farine, de l'eau, du sel et de la levure de boulanger !

    La boulange à l'ancienne

     

    La pâte est lourde, quatre boulangers s'activent pour la brasser !

    La boulange à l'ancienne

     

    On touche un petit morceau pour prendre conscience de la texture...

    La boulange à l'ancienne

     

    La pâte est coupée en pâton.

    La boulange à l'ancienne

    La boulange à l'ancienne

     

    Puis, ce pâton est pesé, sur une ancienne balance.

    La boulange à l'ancienne

     

    Chaque pâton, ainsi coupé et pesé, va être pétri.

    La boulange à l'ancienne

    La boulange à l'ancienne      La boulange à l'ancienne

     

    Les boules sont, ensuite, déposées sur un linge, dans une bassine.

    La boulange à l'ancienne  La boulange à l'ancienne

    Il faudra attendre qu'elles gonflent avant de les emporter jusqu'au four de la Blanchardais...

     BRAVO aux enfants qui ont été très observateurs et curieux !

    BRAVO aux boulangers qui ont su répondre à leurs interrogations !

     

    La chauffe du four

    Pendant ce temps, il faut chauffer le four et y placer des fagots (qui ont été faits, pendant l'hiver).

     

    La boulange à l'ancienne 

     

    On allume, alors, le feu.

    La boulange à l'ancienne

    La boulange à l'ancienne

     

    La porte en fer est placée devant: cela permet de garder la chaleur, à l'intérieur.

    La boulange à l'ancienne    La boulange à l'ancienne

     

     

     Quand tout le bois est brûlé, on enlève les braises. Il faut faire très attention car il fait tellement chaud devant ce four qu'on pourrait se brûler !

     

    La boulange à l'ancienne

     

    Quand le four est débarrassé de ses braises,  le pain  n'y est pas encore mis aussitôt, car il pourrait brûler.

    Alors, pour tester la température, les boulangers accrochent un épi de blé à une longue baguette de bois et placent cet épi dans le milieu du four: la couleur que prend l'épi est celle que prendra le pain, à la cuisson.

    La boulange à l'ancienne

     

    La cuisson

     Les pains ont fait le voyage en voiture...

    La boulange à l'ancienne

    Puis, ils sont placés sur une pelle et enfournés.

    La boulange à l'ancienne

     

    A présent, tous les pains sont dans le four. On place, en son milieu, un vieux récipient rempli d'eau pour que les miches  ne soient pas trop dures et on ferme bien vite la porte !

    La boulange à l'ancienne

     

    La boulange à l'ancienne

     

    Quelques heures plus tard ...

     Le pain est cuit !  

    Ecoutez... On l'entend "chanter " !

    Il répand aussi sa bonne odeur  mais, il faudra patienter un peu, avant de le déguster .

     

    Ce pain là, foi de boulangers, est un pur régal ! 

    Mmmm !!!

    La boulange à l'ancienne

     

     

    Pin It

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique